reunion autour de la methode deming

Les 4 étapes de la roue de Deming

Savoir gérer son entreprise est la clé principale du succès. Toutefois, l’organisation d’une entité requiert non seulement de l’expertise, mais aussi la mise en place d’une bonne stratégie de gestion. À ce sujet, la roue de Deming est de nos jours l’une des techniques les plus convoitées par les grandes sociétés à cause de sa haute performance. De plus, comme elle est multifonctionnelle, elle s’adapte facilement à tout type de métier.

Définition

La roue de Deming est une méthode de travail qui consiste à améliorer les activités et les productions de l’entreprise en se basant sur les expériences passées. Elle est généralement perçue comme une approche vers une amélioration continue qui usera de divers stades de développements que ce soit au niveau de l’organisation du travail ou des techniques de production elles-mêmes.

Comment appliquer la roue de Deming ?

Afin de mettre en place la roue de Deming, vous devez suivre quatre étapes bien déterminées qui sont : PLAN, DO, CHECK, ACT. Chacune de ces étapes comporte des directives très spécifiques qui doivent être respectées afin d’obtenir un résultat positif.

La phase « PLAN »

C’est la première phase dans la méthode PDCA et elle se concentre exclusivement dans l’élaboration des plans de travail à réaliser :

  • définition de l’objectif (s) ;
  • identification des tâches ;
  • évaluation de la durée du projet et du nombre de personnels nécessaires ;
  • montage des équipes ;
  • suivie de l’avancement des missions.

S’il arrive que vous rencontriez des blocages dans cette première étape, vous pouvez alors user de la formule suivante pour vous aider. Dans ce cas, posez-vous les questions suivantes : quoi (quelles sont les contraintes et quelles sont les solutions), comment (quels sont les moyens à adopter pour atteindre l’objectif ?), qui (qui sont les profils compétents pour mener le projet ?), quand (en combien de temps les équipes pourront-elles accomplir leurs obligations respectives ?), comment (comment savoir si le projet est en bonne voie ou non ?).

La phase « DO »

Comme son titre l’indique, cette partie est dédiée à l’exécution des travaux envisagés. Néanmoins, pour que tout se passe bien, il est impératif d’effectuer les tâches une à une. Dans ce cas, leurs temps de traitement seront plus courts et il sera plus facile d’établir une observation sur chacune d’elle. Durant cette période, voici la liste des points que vous devez vérifier :

  • la répartition des travaux est-elle honorée ;
  • le temps est-il respecté ;
  • le budget convient-il ;
  • le personnel est-il à la hauteur ;

La phase « CHECK »

La phase Check est reconnue comme étant la phase de contrôle de cette méthode PDCA. C’est le moment où les difficultés rencontrées au cours de la procédure seront réétudiées et que les résultats relevés seront comparés aux buts recherchés. En parallèle, les points forts seront aussi à prendre en compte puisqu’ils serviront à mieux orienter les techniques de travail de l’entreprise.

La phase « ACT »

C’est la dernière étape dans la roue de Deming et elle décisive en ce qui concerne les modifications apportées. Si les résultats sont alors satisfaisants, l’équipe peut se lancer dans l’application directe sur terrain. En revanche, si les résultats ne correspondent pas aux attentes, il est possible d’entamer une nouvelle stratégie et retourner la roue de Deming depuis le début.

Avoir un guide pratique qui respecte les normes de qualité exigées par les clients est indispensable pour que l’entreprise gagne en notoriété face à la clientèle. Par ailleurs, comprendre les besoins et les attentes des clients n’est pas toujours facile et il faut souvent avoir recours à des politiques de management pointilleuses comme la roue de Deming. Cette dernière façonne la qualité de vos services de manière directe.

Vous disposez désormais de toutes les cartes en main pour réussir votre management !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close