exemple de NFT sur Foundation

Tout ce que vous devez savoir sur les NFT : le « Crypto Art », qui se vend pour des millions d’euros

Voici une énigme : qu’est-ce qui représente un ancien président nu couché dans l’herbe, qui ne peut pas être touché ou tenu entre vos mains, est téléchargeable gratuitement pour toute personne disposant d’une connexion Internet et coûte des millions de dollars ? Réponse : le token NFT de l’artiste numérique Beeple, “CROSSROAD”, qui s’est récemment vendue 6,6 millions de dollars, faisant la vente d’art numérique la plus chère jamais réalisée de l’histoire. C’était la vente d’art numérique la plus cher jamais réalisé, au moins jusqu’au 11 mars – lorsque l’entreprise d’enchère Christie’s a vendu sa première œuvre d’art exclusivement numérique, Beeple « EVERYDAYS : THE FIRST 5000 DAYS » pour la somme exorbitante de 69,3 millions de dollars.

Si cette information laisse votre cerveau en plein désarroi, vous n’êtes pas seul. Le marché en plein essor des NFTs, ou jetons non fongibles, bouleverse les mondes de l’art, de la musique et de la finance. Récemment, Grimes, la femme d’Elon Musk, a vendu près de 6 millions de dollars de son art numérique – des rendus d’angelots tatoués et brandissant des lances flottant dans des ruines post-apocalyptiques aux teintes violettes – en tant que NFT sur Nifty Gateway, le « premier marché » pour les NFT. Kings of Leon (un groupe de rock alternatif américain), est devenu le premier groupe à proposer un album à la fois comme une collection de chansons diffusables et un NFT. Dans le monde du sport, les moments forts des matchs peuvent être achetés et vendus sous forme de NFT, bien que tout le monde puisse les regarder gratuitement.

Les NFT sont rapidement devenus la prochaine grande chose dans le croisement de la crypto-monnaie entre les transactions de portefeuille électronique anonymes insaisissables et dans la sphère Web culturelle plus publique. Si vous avez vu l’une de ces nouvelles et que vous vous êtes demandé : « d’accord, alors qu’est-ce c’est qu’un NFT ? » Voici un bref guide de la forme émergente d’objets de collection numériques.

Que sont les NFT ?

NFT signifie « jeton non fongible ». Ce type de jeton est comme le Bitcoin, sauf que si vous pouvez échanger du Bitcoin et avoir plus de la même chose qui représente de l’argent réel à une valeur marchande variable, chaque NFT est unique. Vous possédez le jeton qui indique que vous possédez quelque chose, comme une œuvre d’art, et vous pouvez l’échanger, mais si vous le faites, vous obtiendrez une pièce entièrement différente. Pour garder toutes les pièces en place, il y a une rareté forcée (artificielle, mais n’est-ce pas tout ?).

Les NFT vont-ils changer le monde des crypto-monnaies ? Nft explication, Nft c’est quoi ? – Jonathan Nowak YouTube

Il est assez facile de comprendre qu’une œuvre d’art peut être créée et exister sur un écran, que ce soit votre téléphone, ordinateur, tablette, etc. Ensuite, cette œuvre d’art peut être vue, filmée à l’écran et téléchargée par n’importe qui en ligne. Mais le concept plus profond de l’art NFT est la valeur et la propriété convenues ; même si n’importe qui peut voir, télécharger, imprimer et accrocher une œuvre d’art numérique, seuls quelques-uns d’entre eux peuvent posséder cette pièce exacte. Comme le tableau de la Joconde qui peut maintenant être répliqué à la perfection, mais l’original se trouve seulement au Louvre et seul lui peut se revendre au prix correct. Les NFT sont donc une forme d’actif numérique, dont la propriété est enregistrée sur une blockchain. Qu’est-ce qu’une blockchain ? Bonne question. Imaginez un registre qui vit en ligne, gardant une liste accessible au public de qui possède quoi, similaire aux types de réseaux qui ancrent les crypto-monnaies comme Bitcoin ou Dogecoin. Les NFT sont connectés à la blockchain Ethereum comme ceci : vous achetez un NFT (par exemple une œuvre d’art de Beeple Crap) et le peu d’informations uniques sur cette œuvre – y compris son contrat intelligent – est stocké sur la blockchain. Cela prouve que vous le possédez.

Comment les NFT sont-ils créés ?

Pourquoi quelqu’un paierait-il 777 777 $ pour un MP4? Tu ne pourrais pas regarder ça sur Instagram gratuitement ?

Théoriquement, oui, mais la scène de l’art cryptographique utilise la technologie de la blockchain pour authentifier et identifier une seule et unique œuvre d’art numérique. Pour comprendre comment cette œuvre d’art se vend au prix d’un appartement d’une chambre à Brooklyn, il faut un bref aperçu de quelque chose appelé jetons non fongibles, ou NFT, des biens numériques achetés et vendus sur des sites Web émergents comme Nifty Gateway, qui hébergeait la vente aux enchères Beeple. Nifty Gateway a été fondée en 2018 par le ridiculement nommé Duncan Cock Foster, vingt-six ans, et son frère jumeau, Griffin. Lorsqu’on lui a demandé d’expliquer les NFT, Duncan a utilisé cette analogie : imaginez que vous possédiez une paire d’Air Jordans coûteuse. Si Nike faisait faillite, ces baskets ne disparaîtraient pas soudainement de votre garde-robe. Pourquoi les biens numériques, comme un skin Fortnite ou un Beeple original, devraient-ils être différents ?

Et donc : Nifty Gateway, l’un des nombreux marchés en ligne novices, dans un domaine qui comprend également des sites appelés MakersPlace et SuperRare, crée un NFT unique, l’assigne à une œuvre d’art numérique, et le stocke pour toujours dans le portefeuille de dépositaire de cette société. Toute personne disposant d’une connexion Internet peut se connecter et voir à qui appartient cette pièce.

Comment acheter des NFT ?

Il existe une variété de marchés sur lesquels acheter et vendre des NFT : Nifty Gateway, MakersPlace, SuperRare, OpenSea, Decentraland et Rarible ne sont que quelques-uns parmi d’autres. Pour les objets de collection marquants de la NBA, consultez NBA Top Shot – où 230 millions de dollars ont déjà été dépensés pour échanger des jetons, ou « moments forts ».

YellowHeart, la plate-forme utilisée par Kings of Leon pour sortir leurs différents albums NFTs, est une plateforme centrée sur la musique qui garantit l’authenticité des billets de concert et cherche à empêcher le scalping en utilisant la blockchain. Certains disent que c’est l’avenir des concerts et qu’ils peuvent remettre plus de pouvoir entre les mains des artistes.

Comment fabriquer et vendre des NFT ?

Êtes-vous un artiste ou un créateur de contenu, cherchant à gagner de l’argent (ou potentiellement plusieurs millions de dollars) avec un travail qui n’est pas intrinsèquement monétisable ? Vous pourriez faire de votre pièce un NFT. Supposons que vous ayez un brouillon que vous souhaitez transformer en NFT, ou en bande dessinée, ou quelque chose comme Nyan Cat, le chat animé avec un corps Pop-Tart et un sentier arc-en-ciel, qui vient de se vendre comme un NFT pour environ 580000 $. Le processus diffère d’un site à l’autre, et certains facturent des frais (pour couvrir le « gaz » de calcul nécessaire à la transaction sur des plates-formes comme Ethereum). Mais vous pouvez commencer sur des plates-formes comme Nifty Gateway, où vous pouvez postuler pour créer un projet à vendre en tant que NFT sur leur marché.

Quelles sont les controverses autour des NFT ?

  • Une fois que vous avez retiré la couche initiale de NFT, un certain nombre de problèmes qui se chevauchent – éthiques, logistiques et environnementaux, pour commencer – se posent.

Cette vidéo exprime sans gêne, avec humour et bien sûr de manière impartiale son avis sur les NFT et les quelques problèmes que les NFTs sont en train de poser tout en expliquant le sujet grâce à un superbe montage et beaucoup d’images et d’exemples pour l’accompagner : 

Beaucoup ont souligné l’impact écologique extrême qu’une augmentation du commerce de NFT aurait sur une planète déjà détruite par le changement climatique, les catastrophes liées au changement climatique, le racisme environnemental et les inégalités. Qu’est-ce que les NFT ont à voir avec le changement climatique ? En termes simples : le processus de frappe des NFT en ajoutant les tokens aux blockchains, combiné au raz-de-marée des transactions commerciales (enchères, reventes, etc.) se traduit par une consommation d’énergie majeure. Multipliez cela au énième degré, dans un marché poussé par la cupidité et le désir de suivre le rythme, et nous pourrions avoir une nouvelle forme de destruction de l’environnement entre nos mains. Ethereum, la plate-forme qui héberge les blockchains sur lesquelles beaucoup de ces NFT sont ancrés, s’est engagée à passer à une forme moins gourmande en carbone de garder leurs systèmes sécurisés et fonctionnels, appelée preuve d’enjeu, mais cela n’a pas encore été fait.

Du point de vue de l’éthique et de l’équité, l’option de vendre son art en tant que NFT n’est peut-être pas l’opportunité qu’elle a le potentiel d’être. Sur Twitter, l’artiste numérique RJ Palmer a récemment averti ses collègues artistes qu’il y avait un compte qui volait l’art en utilisant les tweets d’artistes, de leur art et en les vendant comme des NFT. Il existe un potentiel d’exploitation épouvantable du travail d’artistes émergents, sans l’application appropriée ou une enquête pour savoir si la personne qui frappe un NFT est le véritable artiste, le véritable créateur et le titulaire des droits d’auteur de l’œuvre. L’anonymat relatif des transactions cryptographiques a créé un environnement propice à l’exploitation, au vol et aux dommages.

Quels sont quelques exemples de NFT qui ont été vendus ?

La meilleure question serait de savoir ce qui n’a pas encore été vendu en tant que NFT. Entre les mondes de la musique, de l’art, du sport, de la technologie et de la finance, bientôt tous les grands noms se seront lancés dans le jeu de jetons non fongibles. Par exemple : le co-fondateur et PDG de Twitter, Jack Dorsey, a vendu son premier Tweet, « juste en train de créer mon twttr », pour 2,9 millions de dollars le 22 mars. Dorsey a fait don des bénéfices à une association caritative.

  • Un groupe de « passionnés d’art et de NFT » a acheté une pièce de Bansky, l’a brûlée, puis l’a vendue en tant que NFT pour environ 380 000 $.
  •  Lindsay Lohan a vendu son premier NFT sur rarible.com, une pièce intitulée « Lindsay ‘Lightning’ Lohan », pour environ 50 000 $ (elle s’est également engagée à reverser le produit à des « organismes de bienfaisance qui acceptent Bitcoin pour permettre aux jeunes générations de s’adapter et Découvrez cette révolution dont l’humanité est témoin. »)
  • Rob Gronkowski vend actuellement des cartes à collectionner Championship NFT en édition limitée, et leur a rapporté jusqu’à présent plus d’un million de dollars.
  • Elon Musk allait vendre une chanson techno sur les NFTs en tant que NFT, mais a heureusement changé d’avis.
  • Les pièces de la collection d’art limitée « Dream Catcher » de Steve Aoki se sont vendues pour un total de 4,25 millions de dollars, avec de nombreuses pièces toujours en vente.

Je me permets de vous donner un autre article sur le sujet à lire : Pourquoi les NFT sont l’avenir dans celui-ci vous lirez certains faits similaires mais aussi des informations complémentaires à cet article.Où encore l’article sur : Comprendre le NFT en 15 questions. Il y a bien évidemment des dizaines de posts sur le sujet et je vous invite à vous renseigner autant que possible car les NFT peuvent parfois être dur a comprendre pour certains. Il faut un certain état d’esprit pour comprendre tout cela et ne pas se contenter de dire “cela à toujours marché sans les certifications, je ne vois pas ce que les NFT peuvent apporter de plus”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close